23.10.13

let's try it! - ma première lacto-fermentation -



Après la "radish-satisfaction", voilà le temps de la "radis-overdose". Ils s'accumulent et ne font plus envie à personne à table. Alors, let's try it ! Il parait que la lacto-fermentation est une méthode très ancienne de conservation des aliments. En Corée (et je suppose aussi dans d'autres coins de l'Asie) ils conservent beaucoup de fruits et légumes de la sorte pendant plusieurs années, sans besoin de frigo ou stérilisation, dans de grandes jarres en terre placées à l'extérieur des maisons. Il parait aussi que c'est le seul mode de conservation des aliments qui les bonifie, permettant de reconstituer notre flore intestinale quand on les consomme. Les légumes lacto-fermentés développent des vitamines, du groupe B, PP et K, et sont plus digestes que leurs congénères crus ou cuits ! Et puis, pas de chance de s'empoisonner avec, si on loupe la fabrication, le bocal prend une couleur et une odeur atroce et on n'est incapable d'avoir l'idée de l'avaler...

Voilà assez pour que je me lance dans l'aventure de la lacto-fermentation... A gauche et au milieu, radis au thym, sariette et laurier. A droite, concombre et betterave rouge à la sarriette. Pour l'instant, ça sent très bon et je trouve ça bien joli. Encore une semaine ou deux au frais et on vous dira si c'est bon !

Ma lacto-fermentation
Ebouillanter les bocaux en verre, faire bouillir 2 litres d'eau à part et la laisser refroidir.
Laver puis couper les légumes et crudités en petits morceaux, remplir avec les bocaux aux 3/4, bien tasser.
Ajouter herbes et aromates au fur et à mesure du remplissage
Dans l'eau refroidie, ajouter 2 cuillères à soupe de sel fin (non traité et sans additifs) par litre d'eau.
Remplir les bocaux d'eau salée, jusqu'à 2 cm sous le haut du bocal.
Fermer sans serrer les bocaux et maintenir à température ambiante pendant 2 à 3 jours, à l'obscurité.
Puis, fermer en serrant, et placer à une température plus fraiche pendant 2 à 3 semaines, toujours à l'obscurité.
On peut consommer !
(honnêtement, le plus dur c'est que les légumes ont tendance à remonter en haut du bocal et à flotter, il faut donc arriver à bien les tasser pour qu'ils soient coincés, ou sacrifier les morceaux qui ne seraient pas restés sous l'eau)
Pour en savoir un peu plus, par ici. Et chez vous, vous avez essayé ?

NB: merci d'être de plus en plus nombreux à venir me visiter ici, vous me donnez le sourire et un peu de rose aux joues hein !
NB2 : pour les curieuses, le torchon vient de chez Bookhou, of course !


After the "radish-satisfaction", comes "the radish-overdose". They accumulate and are not eaten anymore on our table. Then, let's try it! I read that lacto-fermentation is an ancestral method for food preservation. In Korea (and I suppose in other Asian countries too) they keep many fruits and vegetables with this technics during many years, without fridge or sterilization, in big clay jars outside of the houses. I've also read that it is the only preservation method that add nutrients to your food, allowing it to contribute to the health of our intestinal flora. Lacto-fermented vegetables develop vitamins from B, PP and K groups and are easily digested. And no chance to be sick with, because if you go the wrong way with your lacto-fermentation, you can see and smell it really obviously!

That was enough to try it now. Left and middle of the last picture, radish, thyme, sariette and laurel. At the right, cucumber and red beet with sariette. For the moment, it smells good and I find it quite aesthetic. One or two more weeks and we will tell you if it's good!


My lacto-fermentation try 
Scald your glass jars, and put 2 liters of water to boil. Let the water become colder.
Wash the vegetables and cut them in small pieces, put them in the jars until 3/4 of the height, and compress them.
Add aromatics and mixed herbs all along the process.
In the cold water, add 2 soup spoons of salt (unrefined salt with no additive) for each liter of water.
Add the salted water in the jars, until 2cm of the top. 
Gentlty close the jars and keep them at warm temperature during 2 or 3 days, in the dark. 
Then close the jars completely and keep them at a colder temperature, during 2 to 3 weeks, still in the dark. 
We can begin to eat!
(honestly, the most difficult part for me was to maintain the vegetables under water, the little pieces at the top would absolutely be floating, I should have compressed them a little more and perhaps I will have to throw the pieces of the upper part).
To know a bit more about it, perhaps go here? Did you try it ?

NB: thanks to all of you, because you are more and more numerous to come and visit this little place where I write, you make me smile and give a little pink color to my checks!
NB2: the tea-towel comes from Bookhou, of course!

8 commentaires:

  1. Yum!!! I bet they will taste delicious. Enjoy!

    RépondreSupprimer
  2. Ca ça m'intéresse et j'aimerais en savoir plus, je congèle mais c'est souvent juste bon pour les soupes après!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. et il parait qu'en plus ça peut rester craquant !

      Supprimer
  3. C'est très intéressant, merci pour le lien. Je tenterai bien! :) je te dirai!

    RépondreSupprimer
  4. j'attends avec impatience le résultat, tu ns tiendras au courant? Les bocaux, vu de loin, sont juste tentants et dire que ns habitons en ville...Ce sont les pigeons & crottes de chien qui s'accumulent!

    RépondreSupprimer
  5. ça fait un moment que j'ai envie d'essayer ! Tu as déjà pu goûter ?

    RépondreSupprimer