5.9.14

embrace a (little) week in solo




Demain matin, mon très cher mari (sic !), J. part pour 6 jours à Paris. Siw jours en solo avec les enfants, à amener au collège/crèche/école (dans l'ordre !) et je préfèrerais nettement y aller en pédalant sur ce vélo plutôt que de prendre ma voiture...., à nourrir, à serrer dans mes bras, à surveiller, à aider aux devoirs... et tout ce que vous savez bien sur les enfants.
Six petits jours c'est bien peu face aux semaines, mois ou années en solo que certaines mamans assurent et je leur tire mon chapeau. J'avais déjà fait un mois et demi avec deux enfants et j'en suis arrivée au bout complètement épuisée.

Je crois que cette fois je vais essayer de faire au plus simple, pour les dîners, les bains, les activités. Etre ensemble, faire un peu de peinture ou se baigner au jardin, tricoter quelques mailles, écouter de bonnes histoires (j'ai commandé celle-ci et j'ai hâte de l'écouter avec les plus grands...). Je vais peut-être arriver à être raisonnable et à aller au lot tôt ? A faire un peu de yoga (devant mon ordinateur, je sais ce n'est pas très charmant, mais en solo, parfois difficile de faire autrement quand on n'a pas de famille autour pour prendre le relais)...

Et vous, comment vous faites quand vous vous retrouvez en solo ? Des bons conseils pour moi ?



Tomorrow morning, J. (my husband -I can say it now...!!!!) is going to Paris for six days. Six little days for me in solo, with the three kids to bring to high school/school/nursery (oh I wish I could ride this one and make it a funny ride instead of taking my car), to feed and all you know about raising kids. 
Six days are so few face to months and more that some of you are used to. I must say I've once experienced one month and a half with 2 kids in solo and that was exhausting for me. I admire those mothers for who it is everyday life. 

I will try this time to keep is simple, for all of us, from dinner to activities. To be together, to paint and bath in the garden, to knit a little bit, that should do. To listen to good stories, I ordered this fabulous one, and I can't wait to listen to it with the two oldest. Perhaps I will be reasonable and go to bed early with a chamomile tea? Perhaps I'll do a lot of yoga in front of my PC (it is not my favorite way to do it of course, but when you are in solo with no family around to keep your children... that can be useful)?

Are you used to be in solo? How long? Do you have good tips for me?


8 commentaires:

  1. Mon mari part très très souvent et je n'ai jamais aimé ça mais j'ai appris à apprivoiser!
    D'abord je me donne un but à ma journée, une récompense : soirée tricot par exemple ou un beau film ?
    Ensuite j'aborde les problèmes non plus globalement mais un par un, si je regarde la masse de travail à moi toute seule, je stresse et je perds mon temps à m'énerver, je me dis que rien de grave ne peut arriver si j'oublie quelque chose, si les enfants ne sont pas bien lavés, pas bien habillés, ou autre...et puis tous mes repas sont prêts dans ma tête, je sais à l'avance ce que je vais faire, c'est une habitude, à force, j'en viens à apprécier certaines soirées en célibataire (mais pas encore toutes)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ah ou les repas pensés à l'avance ça c'est fort, j'ai encore du mal à prévoir de ce côté là !

      Supprimer
  2. (J'ai mis des mois à m'habituer à dire 'mari' à mon amoureux qui reste l'Amoureux...)(Et ce vélo, on en rêve souvent, pour le jour où on aura installé nos bibliothèques un peu plus définitivement et qu'on pensera aux enfants à venir...) Douce semaine en solo !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. mercie Marie, ah oui, "mari" plus difficile à dire que l'amoureux et je préfère bien ce dernier...

      Supprimer
  3. je réalise un truc atroce en te lisant ! :
    v. rentre tous les soirs, mais le plus souvent très tard - du moins du lundi au jeudi. Mais de de temps en temps - de plus en plus souvent en fait !, suuuuurpriiiiise, il arrive pile au moment où les enfants glissent du diner au plumard, ou du plumard à l'endormissement et là, patatra ! tout le temps que j'ai essayé de remonter pour que les enfants ne soient pas couchés trop tard vole en éclat parce que tu vois bien tout le monde s'éparpille et pis quoi, c'est la fete, voilà papaaaaaaaa ;-)))) ... et je me prends parfois à rever non pas qu'il rentre à 19h pour m'aider, non !.... mais plutot qu'il attende que les enfants soient endormis pour de bon. C'est nul, non ?!
    (bon en fait, je crois que les soirées - j'entends AVANT le couché des kids - sont chez nous bien plus "efficaces" quand je suis seule avec eux. Par contre je suis toujours heureuse ENSUITE que mon Amoureux soit là, hein ;-))
    et puis le secret, tu l'as déjà : simplifier les repas, zappé un bain, toussatoussa

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. hi hi la fête après tout presque plié... grrr :)

      Supprimer
  4. J'ai élevé( j'élève) mes trois enfants seule et je n'ai aucun trucs ou conseils...juste que l'amour et la communication passent avant tout . Et au final (car ils sont grands maintenant) ils sont très autonomes, responsables (ou mûrs ?) et que notre lien est TRES fort . Don't woory and love them !

    RépondreSupprimer
  5. je suis allée faire un tour chez toi, ils sont surtout très beaux et ils ont l'air très heureux... merci pour tes doux mots !

    RépondreSupprimer